Produits > Construction industrielle, non résidentielle et bâtiments publics > Séparateurs de graisses > Généralités > Conseils de montage
  CONSEILS DE MONTAGE
Débarrasser les eaux usées des graisses et des huiles 

Espace d'installation

L'espace d'installation doit être isolable, sec, à l'abri du gel et équipé d'une ventilation et d'une aération optimales.

Le séparateur de graisses doit être posé sur une surface plane.

Un dégagement de 0,5 m doit être prévu autour du séparateur afin d'exécuter les travaux de maintenance.

En outre, le local doit être équipé d'un siphon et d'un robinet de service.


Pose de la conduite d'amenée

Les conduites d'amenée exigent une exécution et une pose minutieuses étant donné que le rendement de séparation peut déjà à ce niveau être influencé positivement ou négativement. Ainsi, les conduites d'amenée verticales doivent être posées comme décrit ci-dessous à hauteur du passage vers la conduite horizontale afin d'éviter que les eaux usées et les particules de graisses ne créent des turbulences indésirables.
La colonne de chute verticale ne peut pas être raccordée à un coude de 90°, mais via un coude de 45°, une section de tuyau droite d'au moins 250 mm et de nouveau un coude de 45°. La conduite de raccordement horizontale au séparateur de graisses doit avoir une longueur minimale en mètre égale à 10 x DN (c.-à-d. pour DN 100 = 1 m, DN 150 = 1,50 m). La conduite d'amenée doit être posée suivant une inclinaison d'au moins 2 %.

Isolation de la conduite

En cas de pose de la conduite d'amenée dans des locaux non chauffés ou librement accessibles et présentant un risque de gel, cette portion de conduite doit être dotée d'une isolation, voire même d'un système de chauffage pour tuyau (p. ex. tracing avec thermostat ou résistances chauffantes autorégulées et isolation).
Le meilleur rendement de séparation est atteint lorsque les eaux usées dans le séparateur ont une température d'env. 40°
.

Prise d'échantillons

Un équipement de prise d'échantillons doit être installé en aval du séparateur de graisses afin de contrôler les valeurs limites des eaux usées. Montage selon la norme EN 1825-2.
Les tuyaux d'échantillonnage sont dotés d'une pente intérieure d'au moins 160 mm.
C'est la seule exécution permettant une prise d'échantillons correcte et sûre à l'aide des flacons à col large recommandés par l'organisme officiel
.

Raccordement de ventilation

Les conduites d'amenée et d'évacuation des installations de séparation de graisses doivent être suffisamment ventilées.
C'est la raison pour laquelle la conduite d'amenée doit être dotée d'une ventilation
tirée jusqu'en toiture
(Extrait de la norme EN 1825-2).

Toutes les autres conduites de raccordement horizontales (vers la conduite d'amenée) de plus de 5 m doivent également être ventilées en toiture.

Ventilation du réservoir

Lorsque la conduite d'amenée excède 10 m et ne dispose pas de conduites ventilées supplémentaires, elle doit être équipée à proximité immédiate de l'entrée du séparateur d'une conduite de ventilation supplémentaire en toiture
(Extrait de la norme EN 1825-2).

Au lieu d'un raccordement supplémentaire dans la conduite d'amenée, on peut utiliser le raccordement dans la plaque supérieure du séparateur (pour tous les types).

Les installations de séparation de graisses doivent être ventilées séparément en toiture (Extrait de la norme DIN 1986-100).

Installation de relevage

"Les installations de séparation de graisses dont le niveau d'eau se situe sous le niveau de refoulement (15 cm au-dessus du niveau de la chaussée, cf. EN 752-1) doivent être vidangées à l'aide d'une installation de relevage raccordée en aval."
(Extrait de la norme EN 1825-2, point 7.3).

Pour le choix de l'installation de relevage, il faut veiller à prévoir une double installation de relevage (obligatoire dans les applications industrielles et professionnelles) de manière à garantir un fonctionnement ininterrompu en cas de panne d'une pompe.

Conduite de refoulement

La conduite de refoulement doit être exécutée de manière à ce que la base de la conduite coudée se situe au-dessus du niveau de refoulement (15 cm au-dessus du niveau de la chaussée, cf. EN 752-1).

 

 


[ Accueil | Produits | Services | Contacts | Notre société | Plan du site | Groupe ACO ]

© ACO Passavant SA